9 Scientifiques explorent les grandes questions de la Science

Le Prof. Axel Cleeremans fait partie des 9 scientifiques sélectionnés par Vice pour leur premier long-métrage de la série Motherboard. Le film The Most Unknown, explore avec des scientifiques de tous horizons quelques-unes des questions les plus mystérieuses de la science : la matière noire, la conscience, l’origine de la vie et la vie extra-terrestre.
Pour en savoir plus sur les recherches du Prof. Cleeremans

Avancée dans la compréhension des cellules progénitrices du coeur

Dans un article retentissant publié dans la célèbre revue Science (25 janvier 2018), le Prof. Dr. Cédric Blanpain et son équipe ont pour la première fois mis en évidence l’importance du gène impliqué dans la différentiation des cellules souches pluripotentes en diverses lignées de cellules progénitrices du coeur (cellules à la base des différents tissus qui composent le cœur). Comprendre finement la  formation des différents tissus du cœur permet de mieux approcher les malformations cardiaques congénitales et de concevoir de nouvelles stratégie de thérapie réparatrice du cœur pour en savoir plus sur le projet du Prof. Blanpain 

Des cellules bouillonnantes à la surface d’une étoile géante

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par l’Institut d’Astronomie et d’Astrophysique de l’ULB a réussi à observer les détails sur la surface de l’étoile Pi Gruis, qui se trouve à 530 années-lumière de la Terre. Cette recherche a été publiée dans la prestigieuse revue Nature (décembre 2017). Il s’agit d’une prouesse technique qui équivaut à observer des motifs gravés sur une pièce de 1€ placée à une distance de 230.000 km. Pour en savoir plus 

Découverte d’un nouveau type de diabète

Le Prof. Dr. Miriam Cnop (ULB Center for Diabetes Research et hôpital Erasme) avec ses collègues des Universités d’Exéter, d’Helsinki et de Kyoto a découvert un nouveau type de diabète causé par une mutation dans le gène RFX6. Il s’agit aussi du premier diabète qui est lié à une production réduite de l’hormone GIP. Ceci suggère que les médicaments qui  ont une structure similaire à GIP peuvent constituer une nouvelle option thérapeutique (Nature Communications, oct. 2017). Pour en savoir plus 

Intelligence artificielle: la coordination des systèmes multi-robots

Le Prof. Marco Dorigo (IRIDIA, ULB) travaille sur la robotique en essaim (swarm robotics). Il a prouvé récemment qu’il est désormais possible à des robots faisant partie d’un système multi-robots (l’essaim), de transférer toutes leurs informations/expériences et d’abandonner leur indépendance en faveur  d’un robot donné qui prendrait alors le contrôle de tout l’essaim (mergeable nervous system). Il s’agit d’une avancée significative dans la coordination des systèmes multi-robots. Cette recherche a été publiée dans Nature Communications, Pour en savoir plus sur les recherches du Professeur Marco Dorigo

Cancer: épigénétique et prédiction de l’efficacité des chimiothérapies

Le Prof. François Fuks (Laboratoire d’Epigénétique du Cancer, ULB)) et le Prof. Dr. Christos Sotiriou (Institut Jules Bordet) ont découvert une signature qui améliore le diagnostic des cancers du sein en quantifiant les cellules immunitaires dans les tumeurs (Journal of Clinical Investigation, juillet 2017) pour en savoir plus

 

Vulnérabilité des neurones humains dans la maladie d’Alzheimer

Afin d’étudier les effets de la maladie d’Alzheimer dans un environnement plus naturel, les Pr. Pierre Vanderhaeghen (ULB-UNI) et Bart De Strooper (VIB-KU Leuven) ont greffés des neurones humains dans le cerveau de souris contenant des plaques amyloïdes, qui sont l’un des signes de la maladie d’Alzheimer. Les résultats ont révélé que contrairement aux neurones de souris, les neurones humains qui se sont développés dans ce nouvel environnement étaient extrêmement vulnérables à la maladie d’Alzheimer. Ces conclusions spectaculaires ont été publiées dans la revue Neuron. Pour en savoir plus sur les recherches du Pr. Pierre Vanderhaeghen

Intelligence artificielle et auto-apprentissage

Physical Review Letters

L’équipe « Reservoir Computing » – OPERA-Photonique dirigée par Marc Haelterman et le Laboratoire d’Information Quantique dirigé par Serge Massar – viennent de réaliser un calculateur analogique photonique inspiré du fonctionnement du cerveau et des dernières avancées en intelligence artificielle. La principale innovation de leur dispositif expérimental est qu’il peut être utilisé tant pour réaliser des tâches de calcul comme la reconnaissance de la parole, que pour améliorer ses propres performances (Physical Review Letters, 16 sept 2016). Pour en savoir plus sur ce projet

Cancer du sein – Améliorer la personnalisation des traitements

Des chercheurs dirigés par le Pr. François Fuks de l’ULB-Cancer Research Center (U-CRC), en collaboration avec leurs collègues de l’Institut de Bioinformatique de Bruxelles (IB)2 identifient 215 longs ARN noncodants exprimés de manière aberrante dans des tumeurs mammaires. Ils pointent notamment le rôle de marqueurs pronostics de l’évolution du cancer pour certains de ces lncRNA. Ces résultats ont été publiés dans Science Advances (2 sept. 2016). Pour en savoir plus sur le projet du Pr. François Fuks.