Raison d’être & Vision

La Fondation

 

Nous ne pouvons pas prévoir le futur mais nous pouvons le préparer.Ilya Prigogine, Prix Nobel de Chimie 1977

La Fondation ULB -fondation d’utilité publique- a pour mission de participer au financement des meilleurs projets de recherche sélectionnés par l’Université.

Le but est de permettre aux chercheurs de franchir une étape décisive dans leur projet (make the difference).

A ce jour, une quinzaine de projets a été sélectionnée. Les ressources de la Fondation proviennent des dons, de particuliers, de sociétés et d’autres organisations.

La Fondation ULB a la volonté de renforcer les pôles d’excellence existant au sein de l’ULB, dans le contexte d’une concurrence de plus en plus rude, mais également de créer à l’ULB les nouvelles écoles de pensée de demain autour de talents reconnus internationalement, qu’ils soient ou non issus de l’ULB.

La Fondation ULB s’efforce par tous les moyens de poursuivre rigoureusement le principe d’excellence et ne s’impose aucune restriction quant au domaine de recherche fondamentale.

pierreMot du Président de la Fondation, Pierre Drion :

« Le but est de soutenir les meilleurs projets présentés par les meilleurs chercheurs et professeurs dans leur domaine respectif, ce que nous avons appelé les Talents… En soutenant ces jeunes talents, nous espérons contribuer à la constitution de centres de haute compétence au niveau international. »

Philippe_VINCKEMot du Vice-président de la Fondation, Philippe Vincke :

« Aujourd’hui, fidèle à sa vocation et face à une concurrence internationale croissante, notre université doit se doter de nouveaux moyens afin de renforcer durablement sa position de référence européenne et de relever les défis les plus cruciaux du XXIe siècle. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer la Fondation ULB, une fondation d’utilité publique dont la mission est de lever des fonds destinés à développer et promouvoir des projets scientifiques ambitieux, innovants et porteurs d’avenir. Animés du même idéal d’humanisme teinté de pragmatisme nous voulons repousser encore les limites. Nous ne pouvons pas prévoir ce qu’elles seront dans le futur, mais nous nous y préparons… résolument. »