Recherche sur la mucoviscidose

Le Prof. Cédric Govaerts avec ses collègues de l’University of North Carolina at Chapel Hill et de la VUB annoncent une première mondiale : ils ont réussi à isoler des nanobodies (mini-anticorps) capables de stabiliser la protéine CFTR défaillante chez les malades atteints de mucoviscidose (mutation la plus prévalente: Delta F508). Le Prof. Cédric Govaerts ouvre ainsi une nouvelle voie dans le développement de médicaments contre la mucoviscidose. Communiqué de presse – Govaerts Nature Com

Pour en savoir plus

Partager cet article :