Être ou ne pas être… un neurone

Le Prof. Pierre Vanderhaeghen et le Prof. Jérôme Bonnefont (ULB, VIB, KULeuven) ont élucidé un nouveau mécanisme moléculaire favorisant la différenciation des cellules souches neurales pendant le développement du cerveau. Ils ont découvert un facteur spécifique qui rend les cellules souches ‘sourdes’ aux signaux de prolifération, ce qui les pousse à se différencier en neurones. Cette recherche a été publiée dans la prestigieuse revue Neuron. Pour en savoir plus sur ce projet

Pour lire le communiqué de presse

Partager cet article :